Accueil

SERVICES

Où faire voler?

L’espace nécessaire au vol du cerf-volant dépend de la longueur des cordes utilisées et de la fenêtre de vent dans laquelle le cerf-volant va voler.  Par exemple, si vous voler avec 100 pieds de cordes, vous avez besoin d’un espace dégagé d’un rayon d’au moins 100 pieds autour de vous.

 

 

 

La fenêtre de vent

 

La fenêtre de vent a la forme d’un quart d’orange placé devant soi lorsque nous sommes dos au vent.  Les dimensions de ce quart d’orange sont égales à la longueur de nos cordes.  La puissance et la vitesse maximales du vent sont obtenues lorsqu'on vole devant soi, une puissance et une vitesse plus faibles se retrouvent aux extrémités de la fenêtre de vent. 

 

 

Exemple : Si vous volez avec des cordes de 100 pieds, le rayon du quart d’orange sera de 100 pieds.  Cela revient donc à dire que vous aurez besoin de 100 pieds de chaque côté de vous ainsi que devant vous et ce, toujours en se plaçant dos au vent.

 

 

 

Le terrain

 

Le terrain choisi doit être vaste et sans obstacles.  Idéalement, il ne doit pas y avoir de hautes constructions autour car celles-ci créent des turbulences et des tourbillons au niveau du vent. 

 

Pour diminuer les risques de bris et de déchirure, la surface du terrain doit être absorbante et unie.  Ainsi, le gazon, le sable et la neige sont préférés aux surfaces rocailleuses, à l’asphalte et à la glace.  Aux Îles, les foins de dune, ammophiles, sont aussi à éviter car elles ont des arêtes tranchantes qui peuvent endommager la voile de votre cerf-volant.

 

 

 

Les ammophiles

 

 

Par souci environnemental, il faut éviter de s’installer sur un terrain d’ammophiles : elles sont très fragiles et elles résistent mal au piétinement.  Il faut les protéger car elles sont essentielles à la survie des dunes de sable qui unissent et font le charme des Îles de la Madeleine. Pour en savoir un peu plus sur l’ammophile, son rôle et sa survie, vous pouvez visiter les sites suivants :

www.glf.dfo-mpo.gc.ca/sci-sci/bysea-enmer/
activities/activities-activites_23-f.html

 


http://museum.gov.ns.ca/mnh/nature/sableisland/
francais_fr/nature_na/surviving_su/marram_su.htm

 

 

 

Sécurité

 

 

Pour des raisons de sécurité, il est important de voler loin des fils électriques, des routes et des endroits achalandés. Un cerf-volant peut aussi blesser quelqu’un lorsqu’il pique du nez vers le sol, c’est pourquoi vous devez vous assurez d’avoir une aire de vol dégagée.

 

Évitez, en tout temps, les conditions météorologiques orageuses. Benjamin Franklin découvrit la nature électrique de la foudre lorsqu’un éclair frappa son cerf-volant. 

 

De plus, certaines restrictions peuvent s’appliquer dans les zones aéroportuaires.  Il est important de vérifier les restrictions locales à proximité d’un aéroport.

 

 

 

Il faut rester vigilant-e et consciencieux-se de son environnement pour que le cerf-volant demeure une activité appréciée de tous et libre de contraintes réglementaires pour plusieurs générations à venir. 

 

Cette pancarte est le pire cauchemar de tout cerfvoliste!
Il faut faire attention pour ne pas finir par en voir partout...

 

 

Le mardi 17 septembre 2019


Recherche

Coin pour les jeunes

Boutique Au Gré du Vent

Cerfs-volants sportifs et familiaux

ÎLES-DE-LA-MADELEINE

(418) 937-8450
(418) 986-5069